Vous êtes ici

L’accès au marché du travail des jeunes au Togo et au Bénin: une évidence paramétrique et semi-paramétrique

Author(s): 
Koami M. MIDAGBODJI
Aklesso Y. G. EGBENDEWE
Theme: 
Youth jobs, skills and entrepreneurship

L’objectif de cet article est d’analyser l’accès des jeunes au marché du travail au Togo et au Bénin. Pour ce faire, des modèles paramétriques (Probit) et semi paramétrique de Klein et Spady ont été appliqués aux données d’Enquêtes de la Transition vers la Vie Active (ETVA) réalisées, sur les jeunes de 15 à 29 ans, en 2012 au Bénin et au Togo. Les résultats de l’analyse révèlent principalement que l’accès au marché du travail est difficile pour les jeunes éduqués. Cette difficulté est due à un chômage structurel qui s’établit pour ces jeunes. Aussi, le contexte professionnel du père et de la mère influence fortement les jeunes à se maintenir dans le secteur d’activité de leurs parents. En effet, l’incidence négative de l’éducation sur le niveau d’emploi augure une obligation vers une meilleure adéquation formation emploi et la création des mécanismes incitatifs et d’insertion des jeunes. Au regard de ces résultats, il revient au pouvoir public de mettre en place des structures de formations technologiques de pointes en vue d’améliorer l’employabilité des jeunes.

The objective of this article is to analyse young people's access to the labour market in Togo and Benin. To do this, Klein and Spady parametric (Probit) and semi-parametric models were applied to the Active Life Transition Surveys (ETVA) data on young people aged 15 to 29 years in 2012 in Benin and Togo. The results of the analysis mainly reveal that access to the labour market is difficult for educated young people. This difficulty is due to structural unemployment for these young people. Also, the professional context of the father and mother strongly influences young people to remain in their parents' sector of activity. Indeed, the negative impact of education on the level of employment augurs an obligation towards a better match between training and employment and the creation of incentive and integration mechanisms for young people. In view of these results, it is up to the public authorities to set up state-of-the-art technological training structures in order to improve the employability of young people.