You are here

Subsidization of women’s agricultural capital and gender inequalities in Burkina Faso

Author(s): 
Patrice Rélouendé Zidouemba
Somlanare Romuald Kinda
Pouirkèta Rita Nikiema
Diane Ruth Hien
Theme: 
Institutions for job creation, skills acquisition and capacity building of African youth

Les pays d’Afrique subsaharienne ont une forte présence de femmes dans l’agriculture, mais ces dernières ont un accès limité aux ressources productives agricoles. Ce papier analyse les impacts potentiels d’une subvention de 30% sur le capital des femmes dans l’agriculture au Burkina Faso.Il utilise un modèle d’équilibre général calculable. Les résultats indiquent que la modernisation de l’agriculture libère la main-d’œuvre féminine de l’agriculture au profit des activités non agricoles telles que l’agro-industrie, la restauration, et le textile. Cela induit une baisse du chômage plus élevée chez les femmes (-0.24%) que chez les hommes (-0.16%). De plus la politique de subvention accroit davantage les revenus des femmes (+0.33%) que ceux des hommes (+0.02%).Enfin la subvention du capital agricole au profit des femmes (des hommes) est plus efficace en termes de réduction des inégalités de genre (accroissement du PIB) respectivement.