You are here

Les déterminants du choix de l’emploi informel dans un marché du travail segmenté dans les pays en développement: cas du Cameroun

Author(s): 
Kede Ndouna Faustine
Tsafack Nanfosso Roger
Jean Aristide BILOA ESSIMI
Theme: 
Youth jobs, skills and entrepreneurship

L’objectif de cet article est d’étudier les déterminants de l’informalité des emplois et ses effets sur la distribution des revenus au Cameroun. De manière spécifique, il s’agit trouver les déterminants du choix du type d’emploi en tenant compte de la segmentation et des barrières à l’entrée dans le secteur formel d’une part et, d’analyser les conséquences que pourraient avoir la mobilité sur le revenu des travailleurs les différentiels salariaux d’autre part. Grace à l'enquête sur auprès des Ménages (ECAM 4), menée au Cameroun, en 2015 par l’INS, l’approche méthodologique s’appuie principalement sur la construction et l’estimation d’un modèle d’auto-selection pour l’identification des déterminants et un modèle de différenciation salariale pour la mesure des différents effets. L’étude montre que tout d’abord, l’emploi informel est un choix volontaire lorsqu’il est basé sur les caractéristiques du travailleur (âge, niveau d’éducation, sexe, expérience et du statut matrimonial), ensuite, il est considéré comme involontaire lorsqu’il est contraint par l’existence de barrières à l’entrée sur le marché du travail (affiliation à la CNPS, l’obligation syndicale, et de contrat). Enfin, ces facteurs concourent à accroitre le différentiel salarial entre les emplois formels et les emplois informels. Ces résultats conduisent à des recommandations de politiques économiques visant à limiter les barrières à l’entrée sur le marché du travail.